Surveiller et travailler sur son e-réputation

Entreprise ou particulier, gérer sa e-réputation sur internet est devenu indispensable. Si vous ne vous en occupez pas, les autres le feront pour vous !

Pour chaque entreprise, c’est indispensable : de plus en plus de clients se renseignent sur internet avant de se déplacer en magasin ou de réserver une table dans un restaurant. Les avis que les acheteurs voient sur internet influent bien sûr sur leurs décisions d’achat.

e-reputation-Facebook1Pour un particulier, le problème se posera lorsqu’il voudra changer d’emploi ou demander une promotion.

Postuler alors que votre page Facebook est ouverte aux quatre vents n’est pas la meilleure idée.

Par où commencer la gestion de sa réputation en ligne ?

Commencez par faire un bilan !

Le bilan de votre e-réputation

partdemarcheGooglePremière étape, la plus simple à réaliser : Googlisez-vous !

Audit sur Google

Pourquoi Google ? Parce que, selon Statcounter, ce moteur de recherche représente plus de 90% des recherches faites en France.

Autre chiffre concernant ce moteur de recherche : 91% des clics se font sur la première page.

Comment procéder pour faire son audit ? Rien de plus facile :

  • Si vous êtes une entreprise, entrez le nom de votre marque ou produit ; si vous êtes un particulier, entrez votre prénom et votre nom ;
  • Faites la même recherche sur la partie « images » de Google ;
  • Le cas échéant faites de même sur les parties vidéo et shopping ;
  • Par sécurité, visitez les 3 premières pages ;
  • Vous pouvez également varier les recherches en mettant le nom de votre produit et vos prénom et nom entre guillemets : Google ne recherchera que l’expression entre ces guillemets.

Si vous êtes précautionneux, vous pouvez faire la même chose sur Bing, Yahoo, Duckcuckgo et pourquoi pas Qwant !

Les réseaux sociaux

reseaux-sociauxPour les réseaux sociaux, il s’agit de savoir comment les visiteurs des différents réseaux sociaux voient vos différents profils. N’oubliez pas que les réseaux sociaux n’ont pas tous la même fonction :

 

 

 

  • Facebook et Google+ sont des réseaux à vocation plutôt personnel, même si les entreprises peuvent y créer des pages promotionnelles ;
  • LinkedIn,  Viadeo , Slideshare ont une vocation professionnel ;
  • Instagram à une vocation différente que vous soyez professionnel de l’image ou simple amateur. C’est la même chose pour Pinterest ;
  • Twitter permet quant à lui d’avoir plusieurs comptes sous différents noms.

Faites le tour de vos différents comptes pour éliminer les photos ou les statuts que vous pensez ne pas pouvoir assumer dans le temps : vous avez un doute ? Éliminez le contenu.

Les sites d’avis

tripadvisorCe point concerne avant tous les entreprises dont les clients peuvent laisser des commentaires négatifs sur des sites d’avis. Ces sites sont notamment :

  • Tripadvisor pour les entreprises en lien avec le tourisme et la restauration. Prenez les devants sur ce site. Si vous ne le faites pas, sachez qu’un client, ou pire, un concurrent peut créer la page de votre entreprise !
  • AirBnb si vous proposez une chambre ou un appartement à louer
  • N’oubliez pas les sites de vente en ligne comme Amazon et la Fnac ;

Une fois le bilan de votre présence en ligne fait, il vous faut mettre en place une stratégie de suivi de votre e-réputation.

Stratégie de suivi de e-réputation

Un audit de présence en ligne n’est pas suffisant en soi, il faut réfléchir à long terme. C’est dans ce cadre qu’il faut mettre en place une stratégie de suivi de votre présence en ligne.

Cette stratégie est valable bien sûr pour des produits mais également pour les particuliers.

La première étape dans la mise en place de votre stratégie est de définir votre objectif : voulez-vous surveiller :

  • votre nom ?
  • le nom de votre entreprise et celui de vos produits ?
  • ce que l’on dit sur vous ?
  • les mots clés relatifs à votre marché ?
  • ce qui disent et font vos concurrents ?

Les outils gratuits existants

Ces outils sont suffisants pour un particulier dont le volume de données à surveiller n’est pas très importants.

  • Google alerte qui permet de recevoir des alertes lorsque du contenu susceptible de vous intéresser est publié sur internet ;
  • Social Mention, lui aussi gratuit, permet de recevoir un flux RSS avec ce qui se dit sur le web, sur Twitter… Cet outil est plus complet que le précédent, mais il demeure limité.
  • netvibesNetvibes qui est un intégrateur de flux RSS qui permet de créer une veille efficace sur des mots clés, des sites internet…
  • Scoop-it qui comme Netvibes est un outil en ligne pour mettre en place et partager une veille d’informations basée sur des  mots-clés. Il est possible de partager sa veille en ligne.
  • Hootsuite : c’est un outil de gestion des média sociaux. Il permet d’analyser ce qui se dit sur Twitter, Facebook, Google+, LinkedIn, WordPress, Instagram. Il est possible de mettre en place une veille, de programmer la diffusion de contenu. Ce logiciel permet d’interagir directement avec vos clients. Il est possible de gérer gratuitement 3 comptes. Il faut souscrire un abonnement pour gérer davantage de comptes.

Les outils plus élaborés pour gérer son e-réputation

Ces outils ont n’ont que des offres payantes et sont destinés aux professionnels.

  • Mention : il faut commencer par l’une des solutions d’e-réputation les plus complètes du marché. Cet outil permet de surveiller votre marque, des mots clés, vos concurrents.
  •  Alerti : outil qui offre une solution de veille complète en français.

Il existe quantité d’autres outils payants comme notamment DigimindRadarlySynthesio et Trendy Buzz.

Quels outils utilisez-vous ?

6 thoughts on “Surveiller et travailler sur son e-réputation

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *