Comment être sûr de résoudre le bon problème ?

comment être sûr de résoudre le bon problème ? Il y a une question préalable, avant même de savoir si l’on résout le bon problème. Au delà des biais existant, il faut s’assurer que l’on pose bien le problème.

Pour David Niño, Senior lecturer au MIT, quelqu’un qui sait bien résoudre un problème est avant tout quelqu’un qui sait bien le poser. Dès lors, la première étape est bien de savoir poser le problème que vous cherchez à résoudre. Voici comment.

Être clair, bref et surtout objectif

Lorsqu’on tente de résoudre des problème à longueur de journée, il est souvent plus simple de décrire ce problème en termes très larges, trop larges. Cela conduit souvent à résoudre les conséquences du problème sans s’attaquer aux réelles causes.

Une solution est trouvée mais le cœur du problème reste intact. [Lire la suite]

Comment dépasser les freins à l’adoption de l’open innovation

Open innovationL’open innovation commence à faire sa place dans les entreprises. Tous les dirigeants d’entreprise ne sont pas convaincus de l’apport de l’open innovation pour eux.

Quels sont les freins à l’adoption de l’innovation ouverte ?

Des changements sont nécessaires dans les entreprises voulant mettre en place ce nouveau mode d’innovation. Au premier rang, figure la culture d’entreprise. Après avoir vu les obstacles, nous verrons les solutions à mettre en œuvre pour dépasser les freins à l’adoption de l’open innovation.

Quels sont les obstacles à l’open innovation ?

Deux obstacles principaux existent contre l’innovation ouverte. Ces deux obstacles d’ordre culturel ont un impact négatif sur l’adoption de la nouvelle approche de l’innovation.

  • Ça n’a pas été créé ici : si le produit ou le service n’a pas été entièrement pensé et créé en interne, au sein de l’entreprise, il ne peut être assez bon.
  • Ça n’est pas vendu ici : beaucoup d’entreprises cherchent à protéger leurs idées et leur propriété intellectuelle. Une idée partagée pourrait pourtant permettre à un tiers de créer un autre produit ou service et l’entreprise en tirerait un bénéfice après coup.

Ces deux biais très présents dans les entreprises compromet leur capacité d’innovation. Bonne nouvelle : il existe des moyens pour lever ces freins. [Lire la suite]

Minimum Viable Product (MVP) ou Simple Lovable Complete (SLC) Product ?

Minimum Viable Product - MVP ou Simple Lovable Complete - SLCLe Minimum Viable Product (MVP) est l’alpha et l’omega de toute équipe ou startup voulant lancer un nouveau produit ou un nouveau service. Le but est de se confronter le plus vite possible au marché visé.

Pour minimiser le risque et surtout aller vite, le MVP doit être petit et peu coûteux à construire. Mettre le produit dans les mains du client est censé permettre de l’adapter à ses besoins.

C’est le sens de la citation suivante :

Si vous n’avez pas honte de la première version de votre produit, vous l’avez lancé trop tard.

Reid Hoffman

[Lire la suite]