15 biais cognitifs qui freinent votre innovation

Que ce soit une décision stratégique pour une entreprise ou une décision moins importante, elle peut être biaisée, malgré nous.

les biais cognitifs freinent votre innovationNos décisions sont influencées par quelques biais qu’il est important de comprendre pour minimiser le risque d’erreur. Un biais cognitif est une sorte de raccourci de pensée qui cause une déformation de votre jugement. Il n’est en effet pas possible de tenir compte de l’ensemble des informations disponibles pour prendre une décision cohérente.

On échange donc  de l’exactitude contre un effort cognitif réduit. Connaître ces biais cognitifs vous permettra de vous assurer que vos innovations seront pertinentes.

Avant de voir comment prendre de meilleurs décisions, il faut voir quels sont les biais cognitifs en relation avec l’innovation et comment les remettre en cause.

1. Mettez en évidence les biais cognitifs

La première étape est de mettre en évidence les biais cognitifs qui peuvent influencer vos décisions, notamment celles relatives à l’innovation.

Les moments clés où apparaissent les biais cognitifs

Durant le processus de prise de décision et d’innovation, il y a des moments plus critiques pendant lesquels, les biais sont plus nombreux :

  • pendant le recensement des innovations déjà intervenues sur votre marché : certaines sont écartées parce qu’elles sont vues comme n’étant pas innovantes, d’autres sont ignorées parce qu’elle ne sont pas vraiment sur votre marché ;
  • pendant les séances de brainstorming ;
  • lors des discussions en interne pour déterminer les fonctionnalités à développer, parce que ce sont les clients qui le veulent ;
  • au moment de la rédaction du storyboard lors de la phase de prototypage ;
  • au moment du choix des fonctionnalités à faire tester aux clients ;
  • quand vous décidez du business model de votre nouveau produit ou service ;

[Lire la suite]

Pourquoi l’innovation ne doit pas être traitée comme un projet

On le sait tous, les entreprises et autres organisations se doivent d’innover ne serait-ce que pour montrer qu’elles existent. Elles utilisent pour cela des outils comme les concours d’idées, les hackathons. Ces différents outils permettent aux entreprises d’être vues comme innovante. Cela marche, bien sûr mais pas sur le long terme !

Les outils montrent comment il faut faire

Le concours d’idées

Le concours d'idées est un bon outil pour innoverPetit frère de la boîte à suggestion, le concours d’idées est un bon outil, à condition de bien s’en servir, ce qui est rare.  Organiser un concours d’idées au sein de l’organisation  est souvent vu par les dirigeants comme pertinent et permet de montrer combien l’innovation leur importe. Ces dirigeants souhaitent pour une fois inverser la marche normale des choses : ils souhaitent écouter, pour une fois, leurs salariés. Cette démarche de type « bottom-up », de la base vers le haut est censé faire remonter les idées des salariés vers leurs managers puis des managers vers les dirigeants.
Beaucoup de salariés sont très intéressés par ce type d’initiatives qui leur donne la parole. Par ailleurs, ces concours permettent souvent de générer un grand nombre d’idées, parfois plusieurs dizaines. Mais ces concours masquent une chose importante : le nombre d’idées ne fait pas la qualité. [Lire la suite]

La méthode des cinq pourquoi au secours du Design thinking

La méthode des 5 pourquoi est très connue en matière de gestion de la qualité. Toutefois, cette méthode trouve à s’appliquer avec beaucoup d’intérêt en matière de Design thinking.

Dans le cadre de la démarche de Design thinking, cet outil a vocation à s’appliquer lors de la phase de définition réelle du besoin. Cette phase succède à la phase d’observation qui a permis de recueillir des insights.

Cette méthode créative qui est destiné à expliciter des problèmes se déroule en 5 étapes successives. Dès lors, si vous avez plusieurs problèmes à expliciter, traitez en un seul à la fois sous peine de perdre votre fil conducteur et de ne pas trouver de solution adéquate à vos différents problèmes.

Voici comment profiter de la démarche dans le cadre d’un projet utilisant le Design thinking.

1. Identifier un premier problème

la méthode des 5 pourquoi et le Design thinkingCommencez par noter clairement en haut d’une feuille de papier ou d’un tableau ce problème. Le problème doit ainsi être formulé de la manière la plus concise possible.

Idéalement, il doit tenir en une simple phrase.

Exemple :

  • Question : Pourquoi vendons-nous moins ce produit dans tel magasin que dans tel autre ?
  • Réponse : parce qu’il y a moins de clients dans ce magasin.

[Lire la suite]