Nettoyer sa réputation en ligne

Vous avez un homonyme un peu trop encombrant dans les résultats sur Google ?

Votre entreprise est victime de rumeurs infondées en ligne ?

Vous souhaitez dès lors nettoyer votre e-réputation.

Deux possibilités s’offrent à vous :

  • faire supprimer le contenu existant sur internet ;
  • créer du contenu positif et faire en sorte que ce contenu remonte devant le contenu gênant dans les moteurs de recherche.

Faire supprimer du contenu en ligne pour nettoyer votre réputation

Cette stratégie est pertinente si le contenu en ligne est dénigrant, insultant ou diffamant.

Première étape : prendre contact avec le responsable du site en lui demandant de supprimer le contenu que vous estimez erroné. En fonction des circonstances, vous pouvez également demander un droit de réponse.

Prenez le temps de réfléchir à la manière dont vous allez formuler votre demande. Cet instant de réflexion vous permet de ne pas réagir à chaud, de manière inappropriée.

Restez positif : ne soyez pas menaçant, cela serait contre-productif.  Privilégiez le téléphone à l’email dont le contenu pourrait être mal interprété.

Vous pouvez également contacter Google et faire une demande de suppression via le formulaire dédié. Cela ne supprimera pas le contenu : cela n’impactera que les résultats du moteur de recherche.

Si la réponse du responsable du site ne vous satisfait pas, vous devez agir sur le plan juridique : c’est plus long et beaucoup plus aléatoire mais parfois nécessaire.

tripadvisorDans le cadre d’un site d’avis en ligne comme Tripadvisor, la meilleure stratégie est de répondre directement au client qui met en cause votre produit ou service. Cela permet de désamorcer rapidement le conflit et de montrer que vous tenez compte de l’avis de vos clients, même s’ils sont négatifs.

Parallèlement, vous pouvez créer une présence en ligne pour remonter dans les résultats des moteurs de recherche.

Créer une présence en ligne pour gérer votre réputation

Cette technique s’apparente à l’obfuscation et consiste à publier une grande quantité de contenu de bonne qualité et de nombreux liens.

L’idée ici est que le contenu que vous aurez créé vienne se substituer au contenu qui vous gêne. Plus il y aura de contenu et de liens de qualité, plus le contenu gênant reculera dans les résultats des moteurs de recherche pour finir en seconde page.

Le meilleur endroit pour cacher un corps, c’est la seconde page de résultats Google

Avant de créer du contenu, mettez en place les portes d’entrée vers ce contenu.

1. Les portes d’entrée

Comment créer une présence en ligne efficace ? Cela commence par la création de portes d’entrée sur votre présence en ligne : nom de domaine, comptes sur les réseaux sociaux.

1. Acheter des noms de domaine

L’achat de noms de domaine comportant votre nom mais également votre prénom et votre nom est la première étape. Dans la mesure du possible, achetez les extensions disponibles : .fr, .com, .net, même si cela devient de plus en plus compliqué. En effet, le marché des noms de domaine arrive à saturation.

2. Créer des comptes sur les réseaux sociaux

reseaux-sociauxCréez un compte sur Twitter en n’oubliant pas d’ajouter votre nom de domaine sur votre profil. Ce compte Twitter vous servira également à republier votre contenu pour renforcer votre visibilité sur les moteurs de recherche, au premier rang desquels Google.

Créer un compte Facebook et une page Facebook pour votre entreprise. Là encore, l’objectif est de faire un lien vers votre site internet.

Demandez à vos contacts sur Facebook de devenir fans, puis demandez votre nom de marque ou votre nom de famille comme nom de page https://www.facebook.com/username/.

Enfin, créez un compte Google et Google+. Même si ce réseau social n’est pas aussi développé que Facebook ou Twitter, c’est une porte d’entrée à ne pas négliger. En effet, Google+ est bien référencé par … Google.

2. Créer du contenu de qualité

1. Mettre en ligne un site institutionnel

Si vous n’avez pas encore de site présentant votre activité et vos produits, c’est le moment de vous lancer. Ce site “institutionnel” peut ne contenir que quelques pages avec votre nom ou votre marque. Vous pouvez par exemple créer une page présentant chacun de vos produits, une page avec un formulaire de contact, vos coordonnées…

Ce site institutionnel a vocation à être relativement statique. En d’autres termes, son contenu ne changera que très peu au cours du temps.

Pour un particulier, ce type de site peut permettre de regrouper les liens vers vos différents comptes sur les réseaux sociaux.

2. Créer un blog

L’idée dans le cas présent est de générer rapidement du contenu de qualité et de faire des liens vers votre site institutionnel. Ne faites pas de “duplicate content” sur votre blog, au risque de pénaliser son référencement.

Pour une entreprise, le blog peut servir à parler de son actualité ou de celle de son secteur d’activité, à montrer son expertise dans son domaine d’activité, à réaliser des tutoriels d’utilisation de ses produits…

Pour un particulier, le blog peut servir d’outil de veille. Il peut également devenir un moyen de montrer son expertise sur son domaine de compétence. Ce blog a pour vocation de devenir votre “vitrine” professionnelle.

Le recours pour un particulier à un blog impose néanmoins d’écrire du contenu de qualité pendant une durée d’au moins 6 mois pour que cela soit efficace et pertinent.

Le blog doit être lié au site institutionnel. Si c’est opportun, il est possible d’ouvrir des blogs secondaires.

3. Recourir aux blogs secondaires

Vous pouvez créer des blogs secondaires sur des thématiques particulières liées à votre activité. Vous pouvez publier sur ces blogs des résumés des articles de votre blog principal, des vidéos, des présentations issues de plateformes de partages…

La seule raison d’être de ces blogs est d’avoir quelques liens vers votre blog principal.

Vous pouvez notamment utiliser les plateformes WordPressBlogger.com ou Overblog.

Tumblr est une autre plateforme intéressante, notamment pour la publication de photos ou de textes très courts.

3. Diffuser votre contenu

Il s’agit ici de faire votre publicité ! Où diffuser votre contenu ? Frédéric Cavazza publie tous les ans un panorama des médias sociaux recensant tous les médias sociaux existants.

Social-media-landscape-2015

1. Trouver les médias sociaux pertinents

Tous les médias sociaux ne sont pas pertinents à utiliser dans le cadre de votre stratégie de présence en ligne. Je pense qu’il ne faut pas être présent sur tous les réseaux sociaux parce que ce n’est pas pertinent.

Twitter, Facebook et Google + sont les principaux outils de diffusions de liens vers votre contenu.

Choisissez les réseaux les plus pertinents pour parler de votre contenu : LinkedIn et Viadeo pour du contenu à vocation professionnel. Instragram ou Flickr ne seront pas pertinents pour un avocat mais le seront pour un photographe.

2. Utiliser les plateformes de partage

Vous avez fait une présentation de votre activité lors d’un salon ? Vous avez animé une formation ? Vous avez rédigé un tutoriel pour faciliter l’usage de vos produits ? Voilà un bon moyen de travailler votre réputation.

Partagez ces présentations auprès d’un public plus large ! Utilisez les plateformes de partage comme SlideshareScribd.com ou Calameo.

Leur utilisation est simple et elles permettent de diffuser du contenu de qualité que vous avez créer par ailleurs. Il serait donc dommage de faire l’impasse dessus.

3. Publier du contenu sur des sites ou des blogs tiers

Cette stratégie consiste à se faire publier sur le site ou le blog d’un tiers. Deux possibilités existent : publier sur un site ou un blog dont la thématique est la même ou choisir un blog dont la thématique est complémentaire à la vôtre.

Quelque soit la possibilité que vous avez choisie, le contenu que vous allez créer doit être original et bien sûr de qualité.

L’objectif n’est pas d’obtenir des liens. En effet, le plus souvent un seul lien sera mis en place entre le blog qui vous invite et le vôtre.

L’objectif est ici d’obtenir une visibilité accrue pour vous ou votre entreprise.

N’oubliez pas que la publication de contenu sur le blog d’un tiers doit être cohérent avec l’image que vous souhaitez montrer : il s’agit de renforcer votre présence en ligne.

Proposez aux responsables de sites d’écrire sur leur blog. Des sites comme le Journal du Net permettent également de soumettre des chroniques.

4. Participer à des forums

Il peut être pertinent de participer à des forums dans votre domaine d’activité pour améliorer votre réputation. Il existe quantité de forums. À vous de trouver celui ou ceux qui sont les plus pertinents pour participer.

Il existe des forums sur tous les sujets :

Remplissez soigneusement votre profil sur chaque forum que vous aurez choisi.

Commencez par répondre aux questions des autres intervenants en apportant une valeur ajoutée. Cela vous permet de montrer votre expertise dans votre domaine d’activité.

Vous pouvez également soumettre de nouvelles questions ou de nouveaux commentaires en lien avec votre domaine d’expertise.

 

Toutes ces stratégies ne sont pertinentes que dans le cadre d’une stratégie de long terme. Vos efforts ne seront payants qu’après quelques semaines de travail.

Moralité : la réputation en ligne, c’est comme les enfants, prenez les devants !

4 thoughts on “Nettoyer sa réputation en ligne

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *