Comment être sûr de résoudre le bon problème ?

comment être sûr de résoudre le bon problème ? Il y a une question préalable, avant même de savoir si l’on résout le bon problème. Au delà des biais existant, il faut s’assurer que l’on pose bien le problème.

Pour David Niño, Senior lecturer au MIT, quelqu’un qui sait bien résoudre un problème est avant tout quelqu’un qui sait bien le poser. Dès lors, la première étape est bien de savoir poser le problème que vous cherchez à résoudre. Voici comment.

Être clair, bref et surtout objectif

Lorsqu’on tente de résoudre des problème à longueur de journée, il est souvent plus simple de décrire ce problème en termes très larges, trop larges. Cela conduit souvent à résoudre les conséquences du problème sans s’attaquer aux réelles causes.

Une solution est trouvée mais le cœur du problème reste intact. [Lire la suite]

Valider une idée : 20 questions à poser

Valider une idée suppose de répondre à deux questions : a-t-on bien posé le problème et la solution envisagée est-elle bonne. Les méthodes pour trouver une solution deux questions sont différentes : design thinking ou lean startup.

Comme le souligne Frédéric Canevet dans son livre sur le growth hacking, il y a un risque d’être victime d’un effet tunnel et d’être victime d’un biais de confirmation.

Pour éviter un tel biais qui fausserait votre perception, vous devez écouter l’utilisateur que vous avez ciblé. Écoutez, vraiment !

Ne cherchez pas la solution, ce n’est pas le rôle de l’utilisateur. En effet, son rôle se borne à décrire son problème. Votre rôle est, en revanche, de comprendre les causes du problème.

Vous avez à votre disposition un adverbe magique : pourquoi. De plus, quand vous interrogez votre futurs clients, observez les, notez leurs émotions, leurs hésitations… Notez également leurs réactions quand vous relancer la discussion.

Ces échanges vont vous permettre de valider dans un premier temps votre problème et dans un second temps la solution. [Lire la suite]

10 étapes pour résoudre un problème

Que ce soit pour résoudre un problème relatif à la vente d’un produit ou d’un service qui peine à trouver son public ou à l’organisation d’une entreprise cet exercice en 10 étapes peut vous permettre de trouver rapidement des solutions efficaces.

Vos besoins pour cet exercice

Pour cet exercice vous avez besoin de quelques éléments en plus de participants motivés qui doivent être au nombre de trois ou quatre :

  • Un lieu calme, propice à la créativité : exit donc la salle de réunion déprimante !
  • Des post it ;
  • Des stylos ou des feutres, des crayons gris, bref de quoi écrire ;
  • Un chronomètre pour mesurer le temps ;
  • Un mur libre pour y afficher les post-it ;
  • Et enfin un facilitateur.

Vous pouvez également, si vous le souhaitez mettre en fond musical.

Par ailleurs, l’implication des participants dans cet exercice est primordial. Sans cela, les résultats risquent d’être décevant, sans compter que vous ne pourrez pas les mettre en œuvre.

1. Rassembler les problèmes

Trouver autant de problèmes que possible !Pour trouver les problèmes auxquels sont confrontés les participants à l’exercice, vous devez distribuer des post-it et un stylo à chacun d’entre eux. L’idée est la suivante : que chaque participant note sur des post-it tous les problèmes auxquels il est confronté, qu’ils soient grave ou non, important ou non. L’heure n’est pas encore au tri.

Une seule règle : il ne doit y avoir qu’un problème seul par post-it. Chaque participant doit, en revanche, annoter autant de post-it que possible.

Cette première étape de récolte des problèmes doit durer entre 5 et 10 minutes grand maximum. Pour ne pas dépasser le temps imparti, vous pouvez recourir à un chronomètre. En effet, ajouter une contrainte temporelle lors de cette étape permet de stimuler l’imagination.

Il est également important que les participants ne se censurent pas au cours de cette phase. [Lire la suite]