Privacy by design : mettre les données personnelles au coeur de votre stratégie

Parmi les éléments différentiant une entreprise de ses concurrentes, la stratégie relative à la protection des données personnelles est de plus en plus importante. J’ignore si les données sont le nouvel or ou non mais les européens sont de plus en plus soucieux de la gestion des données personnelles par les entreprises à qui ils les confient.

Un concept : le privacy by design met au cœur de la stratégie de l’entreprise les données personnelles gérées. Le privacy by design n’est pourtant pas nouveau. L’idée a été développée il y a plus de 25 ans par Ann Cavoukian, Commissaire à l’information et à la protection de la vie privée de l’État d’Ontario au Canada. Cette idée est également au centre du RGPD qui entre en vigueur dans quelques mois.

Qu’est-ce que le privacy by design ?

Le privacy by design permet de respecter le RGPD et les données personnellesLa Commissaire à l’information et à la protection de la vie privée est partie de l’idée que toute nouvelle technologie permettant de traiter des données personnelles devait garantir, dès sa conception, le plus haut niveau possible de protection pour ces données. Ce même principe doit naturellement prévaloir lors de chaque usage de ces données. Ce sera également le cas si cet usage n’avait pas été prévu à l’origine.

Le privacy by design est la réponse logique à la multiplication des traitements de données personnelles par des acteurs proposant des technologies et des objets à usage quotidien. En effet ces technologies et objets recueillent toujours plus de données personnelles sont maintenant plus interconnectés les uns aux autres. C’est le cas notamment des smartphones enregistrant l’activité quotidienne de leurs propriétaires à travers des bracelets et des applications dédiées.

Ce concept est également une réponse aux stratégies de collecte et d’utilisation de données personnelles abusives d’entreprises qui tentent par tous les moyens de décourager leurs clients ou des tiers de protéger au mieux leurs données personnelles. Ces entreprises multiplient pour cela les procédures longues, compliquées et surtout en changent souvent. C’est une stratégie payante à court terme mais désastreuse à plus long terme : elle détériore l’image de marque de l’entreprise.  [Lire la suite]

Pourquoi l’innovation ne doit pas être traitée comme un projet

On le sait tous, les entreprises et autres organisations se doivent d’innover ne serait-ce que pour montrer qu’elles existent. Elles utilisent pour cela des outils comme les concours d’idées, les hackathons. Ces différents outils permettent aux entreprises d’être vues comme innovante. Cela marche, bien sûr mais pas sur le long terme !

Les outils montrent comment il faut faire

Le concours d’idées

Le concours d'idées est un bon outil pour innoverPetit frère de la boîte à suggestion, le concours d’idées est un bon outil, à condition de bien s’en servir, ce qui est rare.  Organiser un concours d’idées au sein de l’organisation  est souvent vu par les dirigeants comme pertinent et permet de montrer combien l’innovation leur importe. Ces dirigeants souhaitent pour une fois inverser la marche normale des choses : ils souhaitent écouter, pour une fois, leurs salariés. Cette démarche de type « bottom-up », de la base vers le haut est censé faire remonter les idées des salariés vers leurs managers puis des managers vers les dirigeants.
Beaucoup de salariés sont très intéressés par ce type d’initiatives qui leur donne la parole. Par ailleurs, ces concours permettent souvent de générer un grand nombre d’idées, parfois plusieurs dizaines. Mais ces concours masquent une chose importante : le nombre d’idées ne fait pas la qualité. [Lire la suite]

L’innovation dans les ressources humaines

L’innovation ne doit être réservée au seul domaine technique et laissée aux seules mains des directions de recherche et développement. La direction des ressources humaines doit montrer que l’innovation passe avant tout par les collaborateurs de l’entreprise. Le management peut également être source d’innovation grâce à toutes les parties prenantes de l’entreprise. Le rôle des ressources humaines est alors de mettre en place des procédures. Ces procédures ont pour but, in fine, la mise en place d’outils au service des collaborateurs.

L’innovation a besoin de parties prenantes

L'innovation a besoin des RHAu même titre que les autres directions, la direction des ressources humaines doit s’impliquer dans l’innovation. Le directeur des RH doit avoir un rôle moteur dans cette démarche. Sans ce rôle moteur, les parties prenantes : collaborateurs, managers, dirigeants  ne s’investiront pas et les innovations RH mises en place ne prendront pas. C’est au DRH d’arbitrer, et d’octroyer les moyens nécessaires à chacun pour que la démarche fonctionne.

Au rôle moteur du DRH, doit d’ajouter le rôle de pivot des différents managers. Ces derniers, courroies de transmissions doivent permettre l’adoption par leurs équipes des nouvelles bonnes pratiques. [Lire la suite]