Shoshin, un état d’esprit qui favorise l’innovation

Shoshin, un état d’esprit qui favorise l’innovationShoshin [初心] est un terme japonais qui signifie « esprit du débutant ». Ce terme est utilisé dans le bouddhisme zen et dans les arts martiaux.

C’est une attitude d’humilité que l’on doit conserver tout au long de son parcours, quel que soit son niveau : débutant ou expert.

 

 

L’esprit du débutant contient beaucoup de possibilités mais celui de l’expert en contient peu.
Shunryu Suzuki Maître Zen

Garder l’esprit d’un débutant tout au long de sa carrière professionnel n’est pas facile. Cela demande même des efforts permanents.
Voici quatre étapes pour tenter de garder à l’esprit le shoshin qui favorise l’innovation. [Lire la suite]

Comment dépasser les freins à l’adoption de l’open innovation

Open innovationL’open innovation commence à faire sa place dans les entreprises. Tous les dirigeants d’entreprise ne sont pas convaincus de l’apport de l’open innovation pour eux.

Quels sont les freins à l’adoption de l’innovation ouverte ?

Des changements sont nécessaires dans les entreprises voulant mettre en place ce nouveau mode d’innovation. Au premier rang, figure la culture d’entreprise. Après avoir vu les obstacles, nous verrons les solutions à mettre en œuvre pour dépasser les freins à l’adoption de l’open innovation.

Quels sont les obstacles à l’open innovation ?

Deux obstacles principaux existent contre l’innovation ouverte. Ces deux obstacles d’ordre culturel ont un impact négatif sur l’adoption de la nouvelle approche de l’innovation.

  • Ça n’a pas été créé ici : si le produit ou le service n’a pas été entièrement pensé et créé en interne, au sein de l’entreprise, il ne peut être assez bon.
  • Ça n’est pas vendu ici : beaucoup d’entreprises cherchent à protéger leurs idées et leur propriété intellectuelle. Une idée partagée pourrait pourtant permettre à un tiers de créer un autre produit ou service et l’entreprise en tirerait un bénéfice après coup.

Ces deux biais très présents dans les entreprises compromet leur capacité d’innovation. Bonne nouvelle : il existe des moyens pour lever ces freins. [Lire la suite]

Design thinking ou Lean Start-up : quand utiliser l’un et l’autre ?

Design thinking et Lean Startup font partie de la panoplie d’outils utilisés tous les jours par ceux qui sont en charge de l’innovation dans les start-up, entreprises et autres organisations.
Le but de ces outils est de structurer l’innovation et de réduire les risques liés à l’innovation.
Design thinking et Lean Startup sont des outils qui s’utilisent à des moments différents dans le développement de l’innovation. Vous devez apprendre à quel moment il est le plus opportun d’utiliser plutôt telle ou telle méthode ou quand en changer.

Présentation du Lean Startup en quelques mots

Brève présentation du Lean StartupLe Lean Startup est une méthode centrée sur le démarrage d’une activité économique et le lancement d’un produit. Cette méthode repose sur le vérification de la validité des concepts, l’expérimentation et une méthode agile.
L’approche repose sur la satisfaction d’un besoin d’un marché, ce avec le minimum d’investissement.
Le but est de réduire les cycles de lancement des produits, puis mesurer les progrès faits, mais surtout à obtenir des retours de la part des clients et utilisateurs. Le Lean Start-up est basé sur une boucle de rétroaction Build-Measure-Learn.
Cette approche a été initialement développé en 2008 par Eric Ries sur la base de la pensée lean dans des entreprises high-tech de la Silicon Valley. [Lire la suite]