6 étapes pour passer de l’idée au marché

Vous avez trouvé un super idée d’entreprise ? C’est bien ! Mais quoi en faire maintenant ? Je vous propose de réponde à cette question en suivant 6 étapes progressives. Tout au long de cet article je vais prendre l’exemple du marché automobile tel qu’Henry Ford l’avait envisagé au début du XXème siècle pour illustrer ces différentes étapes. Voici la citation, inspirante, sur laquelle je vais baser mes exemples :

Si j’avais demandé aux gens ce qu’ils voulaient, ils auraient répondu des chevaux plus rapides.

1. Pourquoi cette idée ?

De l'idée au marchéC’est la question la plus importante et la première à se poser. Elle semble simple mais il est parfois difficile d’y répondre facilement. Pourquoi avez-vous eu cette idée ? Répondre à cette question revient à définir précisément le problème auquel répond votre idée.

Si vous n’arrivez pas à répondre à cette question, vous ne pourrez pas avancer sur votre projet.

Ensuite, demandez vous si vous êtes seul à avoir ce problème ? Est-ce que tout le monde à ce problème ? Vous devez trouver et segmenter le marché potentiel pour l’instant qui a aussi ce problème.

Ce sont les gens qui partagent avec vous ce problème qui seront vos clients naturels. Allez les voir pour leur poser directement la question et lever tout doute sur la pertinence de votre analyse.

Au delà de l’existence de ce problème auquel vous imaginez répondre, il y a une autre question à résoudre : sa fréquence. Si le problème se présente rarement, vos clients potentiels seront peu enclins à acheter votre produit. Un problème peu fréquent et peu gênant ne créé pas un marché suffisant et lucratif pour s’y intéresser : une idée n’est rien s’y personne n’est prêt à l’acheter.

Le problème auquel a répondu Ford est la vitesse de déplacement qui devenue importante en raison de la taille grandissante des distances à parcourir. […]

Comment les entrepreneurs réussissent : 5 idées reçues à combattre

Il y a beaucoup d’idées reçues quant à la réussite des entrepreneurs. Parmi ces idées toutes faites, je vous propose d’en remettre en cause 5 parmi les plus importantes. Je vais les aborder successivement en commençant par l’un des commandements de Steve Jobs : suivre son rêve.

1. Suivre son rêve

Même si suivre son rêve est un des principes fondamentaux préconisés par Steve Jobs, il faut savoir raison garder. Tout n’est pas à jeter dans le fait de suivre son rêve mais il faut garder les pieds sur terre et voir quelle partie du rêve est primordiale.
L’aspect important du rêve est la destination, le but poursuivi : le chemin à emprunter a, en réalité, beaucoup moins d’intérêt : tous les chemins mènent à Rome. Se focaliser sur un chemin déterminé risque d’être un frein si ce dernier s’avère être une impasse.

-> Garder en tête la destination et saisissez les occasions qui se présentent en cours de route, dans une démarche d’effectuation.

2. Créer un produit que le marché achètera

C’est tentant de créer de zéro un produit dont on sait que le marché voudra, à condition que les actions marketing et commerciales soient bien faites, quitte à être envahissantes. Gaver le marché de publicité pour un produit n’est pas le meilleur moyen de le vendre, surtout si personne n’attend ce produit et ne semble en vouloir. Cette démarche est énergivore et très onéreuse.

La patience ne paiera pas ! […]