Protéger une idée ?

Il y a à l’origine de chaque projet une idée, géniale, bonne, moins bonne, voire mauvaise : on ne le saura hélas qu’à la fin du projet.  En attendant le verdict, il semble logique de vouloir protéger cette idée, notamment contre ses concurrents.

Comment faire pour protéger une idée grâce au droit ? Ce n’est pas si simple !

Les idées ne sont pas protégeables par le droit

Comment protéger une idée ?Protéger une idée grâce au droit est d’autant plus difficile que le droit pose le principe de la non protection d’une idée, en tant que telle (Voir l’arrêt en ligne) .

Ainsi une entreprise ne peuvent engager la responsabilité de l’une de ses concurrentes sur le seul fait qu’elle a repris son idée. C’est la mise en œuvre de l’idée qui est protégée par le code de propriété intellectuelle, ce quelles que soient les modalités  : texte, photo, vidéo, code source… […]

6 étapes pour passer de l’idée au marché

Vous avez trouvé un super idée d’entreprise ? C’est bien ! Mais quoi en faire maintenant ? Je vous propose de réponde à cette question en suivant 6 étapes progressives. Tout au long de cet article je vais prendre l’exemple du marché automobile tel qu’Henry Ford l’avait envisagé au début du XXème siècle pour illustrer ces différentes étapes. Voici la citation, inspirante, sur laquelle je vais baser mes exemples :

Si j’avais demandé aux gens ce qu’ils voulaient, ils auraient répondu des chevaux plus rapides.

1. Pourquoi cette idée ?

De l'idée au marchéC’est la question la plus importante et la première à se poser. Elle semble simple mais il est parfois difficile d’y répondre facilement. Pourquoi avez-vous eu cette idée ? Répondre à cette question revient à définir précisément le problème auquel répond votre idée.

Si vous n’arrivez pas à répondre à cette question, vous ne pourrez pas avancer sur votre projet.

Ensuite, demandez vous si vous êtes seul à avoir ce problème ? Est-ce que tout le monde à ce problème ? Vous devez trouver et segmenter le marché potentiel pour l’instant qui a aussi ce problème.

Ce sont les gens qui partagent avec vous ce problème qui seront vos clients naturels. Allez les voir pour leur poser directement la question et lever tout doute sur la pertinence de votre analyse.

Au delà de l’existence de ce problème auquel vous imaginez répondre, il y a une autre question à résoudre : sa fréquence. Si le problème se présente rarement, vos clients potentiels seront peu enclins à acheter votre produit. Un problème peu fréquent et peu gênant ne créé pas un marché suffisant et lucratif pour s’y intéresser : une idée n’est rien s’y personne n’est prêt à l’acheter.

Le problème auquel a répondu Ford est la vitesse de déplacement qui devenue importante en raison de la taille grandissante des distances à parcourir. […]

Comment organiser votre veille concurrentielle ?

Même si vous avez l’impression d’être seul sur votre marché, ce n’est pas le cas ! Ou, si c’est le cas, ce n’est pas vraiment une bonne nouvelle ! Cela veut dire qu’il n’y a pas de marché ! La veille concurrentielle prend ici toute son importance.

Je ne vais pas vous expliquer ce qu’est la concurrence, 1001 Startup le fait très bien dans un article intitulé “Et si on arrêtait de dire qu’on n’a pas de concurrence !

Je vais vous dire comment organiser votre veille concurrentielle.

Les différents types d’informations disponibles

Parmi l’ensemble des différentes informations que l’on peut trouver, on en distingue habituellement 3 types.

1. Les informations blanches

Ces informations sont celles qui sont publiques, diffusées sur les sites internet de vos concurrents, des chambres de commerce, les blogs d’experts, sur wikipédia

Ces informations sont donc faciles à trouver et à exploiter. […]