Comment penser avec créativité ?

Nous l’avons vu dans un article précédent, les tueurs d’idées peuvent être redoutables. Fort heureusement, il existe des remèdes pour les neutraliser. Je vous propose de poursuivre la réflexion en voyant comment penser avec créativité.

Penser de manière créative suppose trois choses :

  • rechercher en priorité le côté positif des idées des autres ;
  • transformer le négatif en positif
  • changer de point de vue.

Rechercher le côté positif des idées des autres

Penser avec créativitéL’objectif est ici de stimuler le flux d’idées émanant des membres de l’équipe.

C’est le côté positif de l’idée qui est recherché. La première question à se poser est : que peut-on tirer de la proposition faite ? Cette manière de faire est assez similaire à l’effectuation où l’on tire partie de ce que l’on a.

Il y a toujours quelque chose à tirer d’une idée, même si, à première vue, elle n’est pas pertinente. Il faut donc être créatif en adoptant par exemple un autre point de vue et en exploitant toutes les possibilités depuis ce nouveau point de vue.

Une fois un point positif trouvé, exploitez-le à fond. Une bonne stratégie est de se poser une question simple : “et si..“. […]

Comment éviter les tueurs d’idées ?

Quel risque y-a-t-il à donner une idée pendant une réunion ? Aucun ! Pourtant, ricanements, ignorance sont des réponses très fréquentes aux idées livrées lors des réunions, même lors de réunions de créativité. Ces comportements sont des tueurs d’idées et je dois dire qu’ils fonctionnent bien.

Une simple moue dubitative peut suffire à tuer dans l’œuf une très bonne idée. Je ne parle bien sûr pas des réponses telles que “ça ne marchera jamais“, “le client n’aimera pas“, “on n’a jamais  fait comme ça“…

Vos propres tueurs d’idées

Comment éviter les tueurs d'idée ?Les petites phrases assassines des participants aux réunions causent moins de dégâts que votre petite voix intérieure qui vous souffle insidieusement, “arrête, ça ne marchera pas“.

Pourquoi notre tueur d’idée est-il aussi efficace ? Parce que son action est inconsciente. Sa première cause : notre trop grande exigence à vouloir être parfait du premier coup. L’école, où une mauvaise réponse n’était pas acceptable nous a bien conditionné.

Une idée géniale ne se trouve ni instantanément ni du premier coup. Ce serait trop facile.

Cette stratégie est donc vouée irrémédiablement à l’échec. Il existe heureusement des moyens simples d’éviter les tueurs d’idées. […]

Comment les entrepreneurs réussissent : 5 idées reçues à combattre

Il y a beaucoup d’idées reçues quant à la réussite des entrepreneurs. Parmi ces idées toutes faites, je vous propose d’en remettre en cause 5 parmi les plus importantes. Je vais les aborder successivement en commençant par l’un des commandements de Steve Jobs : suivre son rêve.

1. Suivre son rêve

Même si suivre son rêve est un des principes fondamentaux préconisés par Steve Jobs, il faut savoir raison garder. Tout n’est pas à jeter dans le fait de suivre son rêve mais il faut garder les pieds sur terre et voir quelle partie du rêve est primordiale.
L’aspect important du rêve est la destination, le but poursuivi : le chemin à emprunter a, en réalité, beaucoup moins d’intérêt : tous les chemins mènent à Rome. Se focaliser sur un chemin déterminé risque d’être un frein si ce dernier s’avère être une impasse.

-> Garder en tête la destination et saisissez les occasions qui se présentent en cours de route, dans une démarche d’effectuation.

2. Créer un produit que le marché achètera

C’est tentant de créer de zéro un produit dont on sait que le marché voudra, à condition que les actions marketing et commerciales soient bien faites, quitte à être envahissantes. Gaver le marché de publicité pour un produit n’est pas le meilleur moyen de le vendre, surtout si personne n’attend ce produit et ne semble en vouloir. Cette démarche est énergivore et très onéreuse.

La patience ne paiera pas ! […]