5 principes pour une stratégie d’innovation performante

Brian Chesky patron d’Airbnb, Steve Jobs CEO d’Apple ont un point commun : leur intérêt pour le design. Ce n’est pas tant la forme des objets et des services qui leur importe : ils considèrent le design comme un élément différenciant qui permet à leur entreprise d’être plus performantes que les concurrents sur le marché.

Voici 5 principes basés sur le design et sur lesquels reposent la stratégie des entreprises innovantes.

1. Créez une culture propice au sein de votre entreprise

Cela ne fait aucun sens d’embaucher des gens intelligents puis de leur dire ce qu’ils doivent faire.
Nous embauchons des gens intelligents afin qu’ils nous disent ce que nous devons faire.

Steve Jobs

La manière dont sont embauchés les salariés dit beaucoup sur la culture de l’entreprise. L’ère où le dirigeant de l’entreprise était le seul à tout savoir est terminée. Un dirigeant omniscient risque de passer à côté de beaucoup d’occasion d’innover.

stratégie d'innovationUn management de type top-down s’il était efficace il y a encore quelques années est totalement dépassé aujourd’hui. En effet, les choses changent à un vitesse grandissante et il est impossible pour un dirigeant de tout maîtriser.

Le rôle d’un dirigeant s’apparente davantage à celui d’un jardinier dont les tâches consistent à faire en sorte de créer les conditions favorables à ce que les projets aboutissent. Dans ce cadre, vous devez faire en sorte qu’il y ait :

  • une tolérance pour la prise de risque ;
  • une bonne communication au sein de votre entreprise entre tous les salariés ;
  • des lieux d’expérimentation dans l’entreprise.

2. Cultivez la curiosité au sein de votre entreprise

Les designers partagent une qualité : ils posent des questions, beaucoup de questions. Cette curiosité est complétée par une approche empathique. Cette approche permet de mieux comprendre les besoins de vos clients. Être en contact permanent avec vos clients vous permet également d’avoir un retour plus rapide et plus sincère. Ce retour de la part de vos clients doit être industrialisé pour avoir un volume d’informations significatifs et ainsi éviter les biais statistiques.

3. Expérimentez vite et souvent

Les concepteurs ne s’arrêtent pas après avoir dessiné une esquisse. Être capable de dessiner un croquis et de tester la viabilité et l’opportunité de plusieurs idées à la fois est une compétence extrêmement importante.
Expérimenter signifie passer d’une pensée divergente à une pensée convergente. Il s’agit d’alterner ouverture et fermeture des possibilités de solutions. Le Design thinking est, dans ce cadre, une méthode idéale.

4. Faites collaborer les silos

Faites collaborer les silosLe génie solitaire est un mythe. Trouver une ou plusieurs idées révolutionnaires nécessite de faire collaborer des personnes avec des parcours et des approches différentes. Toute la question est de faire dialoguer des directions différentes : direction financière, direction commerciale, direction des ressources humaines, direction juridique dont la vision des choses peut parfois être antagonistes.

De plus, il ne faut pas oublier que vos concurrents ne sont plus là seulement où  vous les attendez. Le concurrent de Renault n’est pas uniquement Ford. Tesla et Dyson sont de nouveaux concurrents, sérieux et ils n’existaient pas il y a encore 15 ans.

Pour éviter de passer à côté d’un tel concurrent encore en dessous du radar, il peut être intéressant de faire appel à quelqu’un d’extérieur à votre entreprise. Un regard neuf vous permettra de casser la logique des silos et des chapelles internes, peu propice à l’innovation. Casser les silos à aussi pour but de favoriser la diffusion de la connaissance au sein de l’entreprise.

5. Scénarisez vos idées

Le storytelling est souvent vu comme l’apanage de la direction marketing qui l’utilise dans le cadre de la communication. Cette technique est pourtant essentielle dès la conception des produits et des services. Pour que votre projet prenne, vous devez raconter une belle histoire. Prenez exemple sur le styliste anglais Paul Smith qui sait comment raconter son histoire et celle de sa marque.
Profitez les réseaux sociaux pour diffuser votre idée en faisant en sorte qu’elle soit la plus contagieuse possible, d’abord dans votre entreprise puis petit à petit à l’extérieur. Pour assurer le succès et la diffusion de votre idée, vous devez trouver le bon relais qui saura lui donner l’enthousiasme nécessaire.
À défaut votre idée risque de mourir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *