La méthode des cinq pourquoi au secours du Design thinking

La méthode des 5 pourquoi est très connue en matière de gestion de la qualité. Toutefois, cette méthode trouve à s’appliquer avec beaucoup d’intérêt en matière de Design thinking.

Dans le cadre de la démarche de Design thinking, cet outil a vocation à s’appliquer lors de la phase de définition réelle du besoin. Cette phase succède à la phase d’observation qui a permis de recueillir des insights.

Cette méthode créative qui est destiné à expliciter des problèmes se déroule en 5 étapes successives. Dès lors, si vous avez plusieurs problèmes à expliciter, traitez en un seul à la fois sous peine de perdre votre fil conducteur et de ne pas trouver de solution adéquate à vos différents problèmes.

Voici comment profiter de la démarche dans le cadre d’un projet utilisant le Design thinking.

1. Identifier un premier problème

la méthode des 5 pourquoi et le Design thinkingCommencez par noter clairement en haut d’une feuille de papier ou d’un tableau ce problème. Le problème doit ainsi être formulé de la manière la plus concise possible.

Idéalement, il doit tenir en une simple phrase.

Exemple :

  • Question : Pourquoi vendons-nous moins ce produit dans tel magasin que dans tel autre ?
  • Réponse : parce qu’il y a moins de clients dans ce magasin.

[Lire la suite]

Les liens du jeudi #4 : au menu : management, transformation numérique, open innovation, expérience client

Management, transformation numérique, open innovation, expérience client sont les thèmes de 10 articles que j’ai jugé intéressants à l’issue de cette semaine de veille. Bonne lecture !

1. Management

  • Quel management à l'ère du tout numérique ?Comment gérer la croissance humaine sans perdre son âme ni sa culture startup ? Traction, attraction sont les deux mots clés des start-ups. Dès lors, elles doivent agir rapidement et générer des revenus en satisfaisant des clients sans pour autant négliger ses collaborateurs. Comment donc concilier ces deux impératifs apparemment contradictoires ?
  • Le principe de subsidiarité : une clé La notion de délégation est bien connue des entreprises : cela revient en fait, pour une autorité à transférer à un subordonné une partie bien délimitée de ses responsabilités, et notamment de ses capacités d’action et de décision.
  • Trend 6: Digital HR and Workplaces. L’auteur de l’article a identifié 13 tendances qui influencent le monde du travail. Cet article est le sixième d’une série de 13 articles sur les ressources humaines et le numérique.
  • Du management à l’ère des startups via @GroupeRHM. Cet article met en exergue les points saillants qui opposent startups et grands groupes dans leurs managements. Ces oppositions sont bien sûr logiques, en raison des enjeux différents de ces entreprises. Cet article remet également en cause des légendes sur le bien être dans les start-up opposé aux malaises présents dans les grands groupes.

[Lire la suite]