Pourquoi vos clients vous demanderont la copie de leurs données personnelles

Je demanderai mes données personnelles dès l’entrée en vigueur du RGPD.

C’est la réflexion que se fait beaucoup de monde. Parmi toutes ces personnes qui vont demander à accéder à leurs données personnelles figurent certainement vos clients.

Le RGPD prévoit une obligation de transparence à la charge des entreprises

Le RGPD oblige les entreprises à la transparenceCette obligation de communication à la charge des entreprises est prévue à l’article 12  du Règlement. Il s’agit de permettre à toute personne d’obtenir gratuitement, l’accès aux données à caractère personnel, et leur rectification ou leur effacement, et l’exercice d’un droit d’opposition.

Quand votre client présentera sa demande par voie électronique, vous devrez fournir les informations  sous une forme électronique d’usage courant. Vous ne pourrez demander le paiement de frais raisonnables basés sur vos coûts administratifs que pour toute copie supplémentaire demandée par votre client. En d’autres termes, la première demande d’information faite par un client doit être gratuite pour lui (article 12 point 5). [Lire la suite]

Pourquoi l’inbound marketing est le futur du marketing

Le marketing est mort ! Vive le marketing ! Enfin, l’inbound marketing, celui qui renverse la perpective et remet le client au centre des préoccupation.

Le vieux marketing est mort !

Qui regarde encore les publicités à la télévision ? Plus personne ! La pause publicitaire dans les émissions et films sert le plus souvent à satisfaire un besoin naturel. Je vous laisse le soin de choisir lequel vous convient le mieux !

Qui voit encore les publicités sur internet ? Plus personne ? Ce serait exagéré mais près de 200 millions d’internautes utilisent une solution de bloquage de publicité selon une étude publiée par Page Fair.  Ce chiffre est en constante progression.

Et le taux d’ouverture des emails publicitaires ? Il tourne péniblement autour de 13 à 15% avec une grande variation selon l’objet et l’expéditeur. Ce taux d’ouverture ne tient bien sûr pas compte des mails qui finissent en spam ou qui sont mis par les destinataires dans ce dossier. Oui, quand on reçoit un mail dont on ne comprend pas l’origine, il est facile pour ne pas dire évident qu’on le classe comme spam.

Les directions marketing doivent se résoudre à accepter que les consommateurs ne supportent plus les méthodes publicitaires traditionnelles.

Comment adapter sa stratégie pour reconquérir les consommateurs ? En leur apportant ce dont ils ont besoin. [Lire la suite]