Comment bien écrire ?

C’est parfois difficile de trouver l’inspiration lorsqu’on doit écrire, même pour les professionnels !

Pour s’aider, rien de mieux de suivre les méthodes des grands écrivains.

Ainsi, c’est un ensemble de 11 commandements qu’Henry Miller nous livre. Il a rédigé ces conseils dans les années 1932-1933 alors qu’il travaillait sur ce qui deviendra Tropique du Cancer.

Ces commandements pour bien écrire reste bien sûr toujours d’actualité.

Les 11 commandements d’Henry Miller

Portrait d'Henry Miller

Portrait d’Henry Miller par Carl van Vechten

  1. Ne travaillez que sur un projet à la fois, jusqu’à ce qu’il soit fini ;
  2. Ne commencez aucun nouveau livre, n’ajoutez rien à « Printemps noir« . (roman autobiographique qui suit Tropique du Cancer qu’il venait de terminer à l’époque de la rédaction de ses commandements) ;
  3. Ne soyez pas nerveux. Travaillez calmement, joyeusement, imprudemment à ce que vous avez déjà commencé ;
  4. Travaillez selon le programme et non selon votre humeur. Arrêtez vous à l’heure prévue !
  5. Si vous ne pouvez pas créer, vous pouvez travailler ;
  6. Consolidez un peu plus chaque jour, plutôt que d’ajouter sans cesse de l’engrais ;
  7. Restez humain ! Voyez du monde, allez faire un tour, buvez un coup si vous en avez envie ;
  8. Ne devenez pas un gratte-papier ! Travaillez uniquement avec plaisir ;
  9. Chamboulez votre Programme quant vous en avez besoin, mais retournez-y le jour d’après. Concentrez-vous. Appliquez-vous. Affinez le tout. Excluez ;
  10. Oubliez les livres que vous voulez écrire. Pensez uniquement au livre que vous êtes en train d’écrire.
  11. Écrivez avant tout et tout le temps. La peinture, la musique, les amis, le cinéma, tout cela passe après.

Au delà de ces 11 commandements, Henry Miller avait mis en place une routine quotidienne.

La routine quotidienne d’Henry Miller

Cette routine, Henry Miller l’avait mis en place pour l’aider à conserver :

  • sa productivité ;
  • l’inspiration ;
  • la santé mentale.

Le matin

Si vous n’êtes pas en forme, taper des notes, des lettres et envoyez les, comme des stimulus.

Si vous êtes en pleine forme,écrivez.

L’après-midi

Travaillez sur une partie de votre ouvrage à la main, suivant scrupuleusement son plan. Aucune immixtion, aucun détournement ne dois être permis. Écrivez à jusqu’à terminer une partie de votre ouvrage à la fois, pour de bon.

Le soir

  • Rencontrez vos amis, lisez dans les cafés ;
  • Explorez les voisinages inconnus à pied s’il pleut, à vélo si le temps est sec ;
  • Écrivez si vous êtes d’humeur mais uniquement sur des textes mineurs ;
  • Peignez si vous n’avez rien à faire ou êtes fatigué ;
  • Prenez des notes, faites des croquis, des plans, des corrections sur vos manuscrits ;

N’oubliez pas de prévoir assez de temps pendant la journée pour, occasionnellement, visiter des musées, dessiner des esquisse ou une promenade à vélo.

Dessinez dans les cafés, les trains et dans la rue. Arrêtez de regarder des films ! Allez à la bibliothèque pour trouver des références une fois par semaine.

Ces différents conseils rédigés pour l’écriture sont également valables pour d’autres activités.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *