10 conseils pour bien écrire

portrait de Friedrich NietzscheLes 10 conseils pour bien écrire que je vais vous livrer sont ceux de Friedrich Nietzsche, écrivain qu’on ne présente plus. Ces conseils ne sont certes pas spécialement destinés à la rédaction sur le web mais, ils demeurent tout à fait pertinent.

Nietzsche a prodigué à Lou Salomé, sa muse, ces conseils en 1882.

  1. La vie est primordiale : un style littéraire doit vivre pour être pertinent et intéressant.
  2. Le style que vous utilisez doit être adapté à votre interlocuteur. Il s’agit de l’application de la loi de la relation mutuelle.
  3. En premier lieu, il faut déterminer ce que l’on va communiquer et présenter, avant de commencer à écrire. L’écriture doit être un mimétisme.
  4. Parce que vous n’avez pas tous les moyens dont disposent les orateurs, vous devez être particulièrement expressif dans votre manière de vous exprimer. L’expression écrite est en effet beaucoup plus fade en comparaison avec l’expression orale.
  5. La richesse de la vie se manifeste à travers la richesse des gestes. Vous devez apprendre à tout ressentir — la longueur des phrases, la ponctuation, le choix des mots, les pauses, la séquence des arguments — sont comme des gestes.
  6. Il faut faire attention aux points ! Seules ceux qui ont aussi beaucoup de souffle quand ils s’expriment méritent d’utiliser des points. Avec la plupart des gens, le point traduit un certain maniérisme. Il ne faut pas oublier les autres signes de ponctuation comme les virgules qui offrent les respirations nécessaires lors de la lecture.
  7. Votre style doit prouver que vous croyez à votre idée quand vous écrivez ; non seulement que vous y pensez, mais aussi que vous la ressentez.
  8. Plus une vérité que vous souhaitez enseigner est abstraite, plus il est nécessaire de faire appel, au préalable, tous les sens de votre lecteur.
  9. Si vous souhaitez opter pour la meilleure stratégie pour rédiger de la prose, il vous faudra choisir tous les moyens pour flirter avec la poésie sans jamais y tomber.
  10. Ce n’est pas convenable ou intelligent de priver vos lecteurs des objections les plus évidentes. Il est bien plus préférable de laisser vos lecteurs exprimer en dernier ressort la quintessence de votre bon sens.

Ces conseils qui ont plus d’un siècle restent pourtant d’actualité. Surtout le n°10 qui appelle à les auteurs à laisser leurs lecteurs poster des commentaires.

N’est-ce pas ?

2 commentaires sur « 10 conseils pour bien écrire »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *