Comment dépasser les freins à l’adoption de l’open innovation

Open innovationL’open innovation commence à faire sa place dans les entreprises. Tous les dirigeants d’entreprise ne sont pas convaincus de l’apport de l’open innovation pour eux.

Quels sont les freins à l’adoption de l’innovation ouverte ?

Des changements sont nécessaires dans les entreprises voulant mettre en place ce nouveau mode d’innovation. Au premier rang, figure la culture d’entreprise. Après avoir vu les obstacles, nous verrons les solutions à mettre en œuvre pour dépasser les freins à l’adoption de l’open innovation.

Quels sont les obstacles à l’open innovation ?

Deux obstacles principaux existent contre l’innovation ouverte. Ces deux obstacles d’ordre culturel ont un impact négatif sur l’adoption de la nouvelle approche de l’innovation.

  • Ça n’a pas été créé ici : si le produit ou le service n’a pas été entièrement pensé et créé en interne, au sein de l’entreprise, il ne peut être assez bon.
  • Ça n’est pas vendu ici : beaucoup d’entreprises cherchent à protéger leurs idées et leur propriété intellectuelle. Une idée partagée pourrait pourtant permettre à un tiers de créer un autre produit ou service et l’entreprise en tirerait un bénéfice après coup.

Ces deux biais très présents dans les entreprises compromet leur capacité d’innovation. Bonne nouvelle : il existe des moyens pour lever ces freins. [Lire la suite]

Les liens du jeudi #4 : au menu : management, transformation numérique, open innovation, expérience client

Management, transformation numérique, open innovation, expérience client sont les thèmes de 10 articles que j’ai jugé intéressants à l’issue de cette semaine de veille. Bonne lecture !

1. Management

  • Quel management à l'ère du tout numérique ?Comment gérer la croissance humaine sans perdre son âme ni sa culture startup ? Traction, attraction sont les deux mots clés des start-ups. Dès lors, elles doivent agir rapidement et générer des revenus en satisfaisant des clients sans pour autant négliger ses collaborateurs. Comment donc concilier ces deux impératifs apparemment contradictoires ?
  • Le principe de subsidiarité : une clé La notion de délégation est bien connue des entreprises : cela revient en fait, pour une autorité à transférer à un subordonné une partie bien délimitée de ses responsabilités, et notamment de ses capacités d’action et de décision.
  • Trend 6: Digital HR and Workplaces. L’auteur de l’article a identifié 13 tendances qui influencent le monde du travail. Cet article est le sixième d’une série de 13 articles sur les ressources humaines et le numérique.
  • Du management à l’ère des startups via @GroupeRHM. Cet article met en exergue les points saillants qui opposent startups et grands groupes dans leurs managements. Ces oppositions sont bien sûr logiques, en raison des enjeux différents de ces entreprises. Cet article remet également en cause des légendes sur le bien être dans les start-up opposé aux malaises présents dans les grands groupes.

[Lire la suite]

Les liens du jeudi #3 : au menu : Design thinking, innovation, management, business

Voici la liste de 10 liens extraits de ma veille quotidienne. J’ai trouvé ces articles intéressants au regard de mon activité. Cette sélection est bien sûr subjective ! Ces articles sont classés par thèmes : Design thinking, innovation, management, business.

1. Design thinking

  • Why executives should learn design thinking? Cet article montre que le Design thinking va au-delà de l’utilisation de crayons de couleurs et de post-it. Ainsi, cette discipline est nécessaire à l’éducation des cadres en leur apprenant en faisant.

2. Innovation

  • Innover grâce au Design thinkingManagement juridique : le besoin d’innover des directions juridiques. Innover au sein des directions juridiques n’est pas simple voire naturel. Pour ce faire, est nécessaire de convaincre les directions générales de cette nécessité, sans oublier les équipes et les clients internes.
  • 6 reasons some people are uncomfortable with innovation. Quand on parle d’innovation, on oublie parfois que tout le monde n’est pas à l’aise avec la nouveauté. Dès lors, beaucoup préfèrent continuer à faire les mêmes choses et sont plus à l’aise avec des routines. Les tenants de l’innovation doivent composer avec ceux qui sont moins à l’aise avec cet état d’esprit. Aussi, la première étape pour ce faire est la compréhension de ces personnes réfractaires au changement.
  • [Lire la suite]