Les liens du jeudi #2 : au menu : innovation, startup, expérience client – ux

Voici une liste de 10 liens extraits de ma veille quotidienne. Ce sont les articles que j’ai trouvé les plus intéressants cette semaine. Cette sélection est bien sûr subjective ! Ces articles sont classés par thèmes : Innovation, startup et expérience client.

1. Innovation

  • Quelques articles sur l'innovation et le Design thinking5 minutes pour comprendre C-K, une méthode pour manager l’innovation.Vous n’avez pas lu les plus de 1 500 pages de publications scientifiques autour de la théorie C-K ? Aucun problème, Stim vous a concocté un résumé pour en comprendre les principes simplement et briller en société.
  • Innovations et RH : vers une combinaison gagnante.« Innover dans les ressources humaines ? C’est possible ? » Cette question a longtemps été iconoclaste tant l’innovation était l’apanage des directions techniques. Pourtant, cela change et l’article nous montre comment.
  • Le supplice des mille coupures ou comment l’innovation est tuée par ceux qui la défendent. C’est paradoxal, l’innovation peut être tuée par ceux-même qui y croient. Comment est-ce possible ? À cause d’une pratique qui ressemble au supplice chinois des mille coupures.
  • Organisation ouverte : ce qui fait la différence. La première révolution industrielle a vu naître le concept d’entreprise telle qu’on  la connaît aujourd’hui. Toutefois, la synthèse créative de la troisième révolution industrielle est en train de donner le jour à une nouvelle forme d’entreprise : l’organisation ouverte.
  • Le DRH face au Design thinking. À l’heure où l’urgence pour l’entreprise est de sans cesse innover,  le phénomène de conception collaborative et de l’innovation connue sous le nom de “Design Thinking” est apparu. Cet article fait le point sur l’intérêt pour les rh de s’intéresser à cette méthode.

[…]

Les liens du jeudi #1 : au menu : Design thinking, open innovation, business, idéation

Parce que je lis beaucoup de choses intéressantes au cour de ma veille, j’ai décidé de partager ici les articles les plus intéressants. Cette sélection est purement subjective ! Pour faciliter votre lecture, j’ai classé ces articles par thèmes : Design thinking,  open innovation, business et idéation.

1. Design thinking

  • Design Thinking vs Design Sprints, what’s the difference?  La différence entre Design Thinking et Design sprint est loin d’être évidente pour la plupart des gens. Cet article explique ainsi cette différence en prenant l’exemple tiré de la cuisine.
  • Five Ways to Think About Problem-Solving : La manière de voir ou de cadrer un problème détermine largement les solutions que l’on va trouver. Pour résoudre un problème complexe, cadrer et recadrer ce problème est particulièrement important.

[…]

Les personas dans le Design thinking

Le premier à avoir imaginé le concept des personas est Alan Cooper dans son livre The Inmates are Running the Asylum. Son idée est de personnifier les utilisateurs de logiciels pour aider les développeurs à identifier les questions auxquelles pourraient être confronter les utilisateurs de ce logiciel.

Le concept s’est élargi au marketing puis au Design thinking. L’idée est la même : identifier les clients auxquels sont destinés les services et produits créés.

1. Comment créer vos personas ?

Élaborer un persona pour le design thinking

La création des personas commence par l’étude attentive des clients ou des utilisateurs de votre produit ou de votre service. La première étape est la recherche des informations, puis l’analyse de ces informations et enfin la création du persona.

La recherche d’information

La méthode de recherche d’information sur les personas commence par la collecte d’informations :

  • sur le CRM de l’entreprise. Ces données sont faciles à trouver et à exploiter, si les salariés de l’entreprise prennent soin de l’alimenter ;
  • avec des entretiens avec tous les salariés ayant des contacts avec les clients :
    • commerciaux mais pas seulement,
    • standardistes,
    • service comptabilité…
  • mais aussi des entretiens avec les clients, qu’ils soient ouverts ou dirigés ;
  • par la mise en ligne de questionnaires à destination des utilisateurs du site ;
  • n’oubliez pas la consultation des sites internet des concurrents directs mais également du marché de l’entreprise au sens large ;
  • également la consultation de forums en ligne ou de sites de concurrents, notamment les pages Facebook pour voir quelles sont les questions posées par les utilisateurs ;
  • la lecture des rapports écrits par les collectivités territoriales, les chambres de commerce peut également être source d’informations.

[…]

Quelle stratégie pour trouver votre océan bleu ?

Personne n’aime la concurrence, pas plus vous que moi. Pourtant ne pas avoir de concurrent signifie qu’il n’y a pas de marché solvable. Il est pourtant possible de trouver un marché solvable sans concurrent, bref un paradis pour entrepreneur. Le secret ? La stratégie Océan bleu, exposée par W. Chan Kim et Renée Mauborgne, chercheurs au Blue Ocean Strategy Institute à l’INSEAD.
Ces deux auteurs expliquent que les entreprises peuvent être en mesure de créer une nouvelle demande dans un espace encore vierge de toute concurrence ce qui peut lui assurer une forte croissance et des profits élevés. Cet espace vierge, les auteurs l’appellent Océan bleu par contraste avec l’Océan rouge.

D’un océan à l’autre

Deux océans co-existent : un rouge et un bleu. Voyons qu’elles sont les caractéristiques de ces deux océans différents, en commençant par le plus commun.

L’Océan rouge : l’océan de tous les dangers

L’Océan rouge, c’est l’espace déjà connu par tout le monde. Chacun connaît l’ensemble des acteurs existants : clients, fournisseurs, partenaires, concurrents. Les règles sur cet océan sont connues de tous. Le but des entreprises est ici de dépasser ses concurrents en leur prenant des parts de marché en tâchant de ne pas en perdre soi-même.
Ici, le marché est vu comme un espace fini : le camembert que se partagent les concurrents ne peut s’agrandir que très difficilement et une part de marché gagnée, l’est au détriment de quelqu’un d’autre.
La compétition entre les différentes entreprises concurrentes se traduit souvent pas une lutte sanglante, d’où la métaphore de l’Océan rouge. […]