Tout contenu pertinent doit fournir de la valeur ajoutée

Chaque responsable marketing doit comprendre une chose :

Le marketing de contenu est basé sur la fourniture de la valeur à votre public cible.

Peu importe le type de contenu que vous voulez créer :

  • du texte,
  • des images,
  • des présentations,

chaque décision que vous prenez devra suivre ce principe : maximiser la valeur pour votre lecteur.

C’est bien pour votre clientèle qu’il faut créer de la valeur et non pour votre entreprise !

L’erreur classique est de définir la valeur de votre apport en fonction de votre goût alors que vos lecteurs n’y trouveront pas leur compte.

Votre audience est celle qui doit définir cette valeur, même si cela ne vous convient pas.

Comment savoir si vous êtes sur la bonne voie?

Pour savoir si votre contenu plait à votre audience, il faut suivre attentivement l’évolution de votre audience, les pages vues, les taux de rebond, les commentaires laissés, les emails reçus.

Le nombre de partages sur les réseaux sociaux sont également un bon moyen de savoir si vous êtes sur la bonne voie !

Cela peut être contre-intuitif mais plus vous donnez, plus vous recevrez en retour.

Comment créer du contenu qui plaise à votre audience ?

Le contenu à forte valeur ajoutée présente à vos lecteurs des caractéristiques simples :

  • il permet d’agir : votre public ne sait pas toujours comment se servir de vos produits, que vous les fabriquiez ou que vous les distribuez. Dans ce cas, vous pouvez, par exemple, réaliser des tutoriels qui vous pourrez héberger sur Youtube et inclure sur votre site.
  • il permet d’apprendre de nouvelles choses : les gens aiment apprendre de nouvelles choses, le succès des MOOC en est un bon exemple. La base de l’enseignement est la répétition. Toutefois cette répétition doit être faite sous des formes différentes à chaque fois, de manière à permettre à votre public d’avoir plus de chance de comprendre : celui qui ne comprend pas une manière d’expliquer, comprendra avec un message légèrement différent.
  • il est facilement lisible : outre le style de votre discours qui doit s’adapter à votre audience, la forme proprement dite est importante : utilisez une police bien lisible, avec une taille suffisante. N’oubliez pas les images : une image vaut 1000 mots !
  • il doit être crédible : fournissez vos sources, en utilisant les liens hypertextes, notamment si vous distribuez des produits. Fournissez également des études et des chiffres issus de votre marchés. Vous pouvez également faire appel à vos clients pour témoigner de la qualité de vos produits et services. C’est un bon moyen pour vous de montrer à vos clients et prospects que vous êtes le meilleur sur votre marché.

La longueur de votre contenu

Il n’y a pas de longueur idéale pour votre contenu, notamment pour les textes. On parle d’une limite basse à 300 mots, soit environ un tiers de page A4. Cela me semble insuffisant pour écrire du contenu de bonne qualité susceptible d’intéresser votre audience. Un texte plus long pemet à l’inverse d’augmenter ses chances d’être bien référencé.

Ludwig Mies van der Rohe disait pourtant :

Less is more.

Parmi les arguments plaidant pour des contenus courts, le succès des vidéos présentant des thèses en 180 secondes. Imaginez réduire un travail de 3 ans en 3 minutes ?

De plus, il semble que les vidéos courtes soient les plus populaires.

La longueur de votre contenu est un critère moins pertinent que sa qualité et surtout, la valeur ajoutée à votre audience.

Comment améliorer votre contenu ?

Privilégiez la qualité sur la quantité. Je pense qu’il vaut bien mieux poster deux fois mois de contenu mais deux fois meilleur, en n’oubliant pas votre audience.

Vous pouvez également faire appel à des experts tiers pour améliorer significativement la qualité de votre contenu, tant sur le fond que sur la forme.

Et vous, comment créez-vous votre contenu ?

5 commentaires sur « Tout contenu pertinent doit fournir de la valeur ajoutée »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *