L’importance du référencement local

Le référencement local ne concerne plus seulement les business indépendants comme les restaurants ou les petits commerces. Depuis la mise en ligne de l’algorithme « Pigeon » de Google, le référencement local est devenu crucial pour toutes les entreprises, petites et grandes.

Pourquoi le SEO local est-il devenu aussi important ?

Google aime les entreprises locales

Le but de Google est de donner à ses visiteurs ce qu’ils demandent. Et que demandent les visiteurs de le référencement local sur GoogleGoogle ? Des réponses locales : où trouver un restaurant près de là où ils sont ; où trouver un magasin vendant les produits qu’ils recherchent ; où trouver la bonne occasion… Le Bon Coin a compris très tôt ce besoin de proximité pour le public.

Les entreprises locales n’ont pas les moyens des multinationales et doivent donc être plus malignes et agiles :

  • l’accès aux réseaux sociaux est aisé et peu coûteux pour ces entreprises locales comme le sont les agences immobilières par exemple.
  • Google fournit également beaucoup d’outils gratuits pour accroitre sa visibilité en ligne :
  • Des sites comme TripAdvisor permettent également de gérer sa visibilité en ligne, dans le domaine de la restauration notamment.

(suite…)

Quel risque à porter atteinte à l’ e-réputation d’un concurrent ?

reputation-entreprise

Il peut être très tentant pour une entreprise de communiquer sur la condamnation de l’un de ses concurrents par la justice. C’est une façon peu élégante de porter atteinte à la e-réputation d’un concurrent.

C’est ce à quoi s’est essayé une entreprise.

Mal lui en a pris.

Elle a été condamnée par la cour d’appel de Paris en janvier 2016, à verser 100 000 euros de dommages-intérêts à sa concurrente, en réparation du préjudice qu’elle lui avait causé en raison de sa communication mal faite.

L’entreprise avait envoyé des e-mails à ses partenaires commerciaux puis communiqué via sa page Facebook et son compte Twitter. Elle y disait en substance que sa concurrente avait été condamnée pour concurrence déloyale. L’entreprise n’avait toutefois pas précisé que sa concurrente avait fait appel du jugement.

En plus, selon la cour d’appel les e-mails diffusés  livraient « de surcroît à cet égard à une interprétation erronée de la décision ».

Ainsi, mal communiquer sur une décision de justice pas encore définitive n’est pas sans risque ! (suite…)

Avocat : bloguez pour trouver de nouveaux clients !

Entre les multiples rendez-vous clients, la rédaction de contrats, les longues audiences les avocats ont un agenda surchargé. Cet agenda est bien sûr bouleversé en permanence ! Même si un nombre grandissant d’entre vous voit l’intérêt de bloguer et les bénéfices qu’il peut en tirer, le temps leur manque pour ce faire.

L’intérêt du blogging pour un avocat ?

l'intérêt pour un avocat d'avoir un blogIl y a plus de 60 000 avocats en France. Comment peuvent-ils se démarquer de leurs confrères pour attirer de nouveaux clients ? En montrant leurs compétences par le biais de leur site internet mais surtout par le biais d’articles de blog.

Le fait d’écrire régulièrement sur les questions dont il est spécialiste permet à un avocat de communiquer plus efficacement sur les réseaux sociaux et d’améliorer le référencement de son site internet et par voie de conséquence d’être mieux identifié par de nouveaux clients.

Au delà de la question du référencement, le blogging permet de renforcer la crédibilité de l’avocat blogueur.

Le blogging n’est bien sûr pas réservé aux avocats spécialisés en nouvelles technologies. L’ensemble des spécialités du droit sont susceptibles de tirer des bénéfices de la publication régulière sur un blog.

Comment mettre en place une stratégie efficace ? (suite…)

4 erreurs courantes à éviter sur le content marketing

Les entreprises ont enfin compris l’importance du content marketing dans leur stratégie de communication. Le retour sur investissement n’est toutefois pas toujours au rendez-vous. Voici 4 causes possibles de ce manque de ROI et surtout comment y remédier !

Croire que le content marketing n’est pas pertinent pour votre petite entreprise

seo-referencementCe n’est pas parce que vous n’êtes présent que sur un petit marché local que vous deviez vous passer du marketing de contenu. Cette manière de communiquer n’est bien sûr pas réservée aux multinationales.

Le content marketing est en réalité particulièrement adapté pour l’utilisation des réseaux sociaux, Facebook et Twitter. Ces média permettent d’entrer rapidement en contact avec votre public cible et de partager plus d’informations sur vos produits et services en racontant une histoire. Une histoire permet de faire appel à l’imaginaire de votre public et de consolider vos relations avec lui.

La vente de vos produits et services n’est que rarement immédiate. Le but du content marketing est de créer une réelle intimité entre vos clients et vos produits. L’essentiel est que vos clients pensent à vous au moment où ils achèteront ce dont ils ont besoin.
Sans relation préalable entre votre entreprise et vos clients, il est probable que ces derniers achèteront les produits de vos concurrents.

Se tromper à propos de votre audience

trouver votre audienceProduire beaucoup de contenu sans que cela se traduise par une augmentation, même légère, de vos ventes doit vous interpeller. Il est essentiel de ne pas créer de contenu qui ne fasse plaisir qu’à vous, notamment sur les réseaux sociaux.

Vos clients sont de moins en moins influencés par les publicités en et hors ligne. Vous en doutez ? Voyez les chiffres concernant les ad-blockers. Vos clients sont de plus en plus à la recherche d’informations pertinentes sur vos produits :

  • ce que votre produit va leur apporter de plus que celui de votre concurrent,
  • comment l’utiliser au mieux,
  • où trouver votre produit au meilleur prix

Vous devez apprendre à connaître vos clients. Le mieux pour cela est de segmenter votre clientèle en fonction de ses attentes spécifiques et d’adopter les bons métriques pour mesurer ses réactions et son évolution.

Vous devez également trouver, parmi votre clientèle, ceux susceptibles d’acheter en premier vos produits. Les early adopters sont en effet les personnes de référence sans lesquelles les autres n’achèteront pas vos produits. Ce qui guide ces early adopters ? Bonne nouvelle, ce n’est pas le prix mais le fait d’être passionné par un domaine et la volonté d’être le premier à acheter le dernier produit sorti. Vous en doutez ? Un exemple pour vous convaincre :

Beaucoup de files d’attente pour les produits d’Apple et bien moins pour les produits Samsung. Les différences entre les smartphones Apple et Samsung ? Relativement faibles pour beaucoup de consommateurs. Ce qui fait la différence entre les deux marques c’est la communication basée sur la passion. Apple s’appuie sur une vraie communauté de passionnés.

Faites comme Apple !

Négliger le SEO

améliorer le seoParmi les critères de classement des moteurs de recherche il y a la capacité qu’a une page web à répondre aux attentes des visiteurs. Plus une page répond aux attentes de ceux qui la visitent, meilleur sera son classement par Google et consorts.

Le contenu de chacune de vos pages doit dès lors, non seulement, être pertinent mais également être bien organisé d’un point de vue structurel. Si votre page contient du contenu intéressant mais que vos visiteurs ne le voient ou ne le lisent pas, vos efforts seront vains. Quelques éléments sont à prendre en compte pour rendre votre contenu agréable à consulter.

Trouvez, grâce aux statistiques de fréquentation de votre site, quels sont les mots clés populaires et créez davantage de contenu les reprenant. L’objectif est de renforcer votre référencement et augmenter votre audience et, à terme, votre taux de conversion.

Croire que vous devez créer votre contenu seul

écrire pour un bon SEOCréer du contenu pertinent et adapter à votre clientèle prend beaucoup de temps. Passé la phase d’euphorie liée au lancement de votre site ou de votre blog, l’alimenter régulièrement va devenir difficile.

Dans une PME, il est tout à fait possible et même pertinent de faire contribuer les salariés et la création du contenu, qu’il soit écrit ou filmé. Qui mieux que ceux qui fabriquent vos produits sont les mieux placés pour en parler avec passion ? Ce sont également eux qui connaissent vos produits le mieux. Donnez à vos salariés la parole !

Vous pouvez également faire appel à des blogueurs invités pour qu’ils parlent, ou de vos produits, ou de produits utilisables en lien avec les vôtres.

Vous pouvez par ailleurs faire appel à des tiers dont le métier est de produire de contenu de qualité : texte, photo, vidéo…

Enfin, n’oubliez pas le contenu généré par vos clients et diffusé sur les réseaux sociaux. Oui, vos clients parlent de vos produits sans vous demander l’autorisation. Qui les écoute ? Vos futurs clients qui ont plus confiance dans le contenu généré par leurs pairs que par les marques.

Dès lors, pourquoi ne pas exploiter ce filon de contenu qui vous est favorable ?

Vous avez des questions sur la manière de mettre en œuvre ces différents éléments ? Discutons-en !

Agent immobilier : quelle stratégie numérique adopter ?

l'immobilier et le numériqueL’objectif  de cet article est de montrer comment une stratégie numérique efficace peut permettre d’améliorer le chiffre d’affaires de votre agence immobilière en permettant une meilleure diffusion de vos annonces.

Tous les agents immobiliers ou presque diffusent en ligne les annonces décrivant les biens qu’ils sont chargés de vendre ou de louer.

Cette diffusion d’annonces en ligne est l’un des moyens traditionnels de communication. C’est une survivance de la diffusion des annonces sur papier.

Les moyens traditionnels de diffusion des annonces immobilières

On ne compte plus les sites d’annonces immobilières où se côtoient joyeusement des centaines de milliers d’annonces avec des descriptifs et surtout des photos pas toujours flatteurs pour le bien ainsi dévoilé. À titre d’exemple, voici le nombre revendiqué d’annonces diffusées par quelques sites :

  • Seloger affiche plus d’1 300 000 annonces ;
  • Le Bon Coin compte à peine moins d’annonces avec plus d’1 millions d’annonces de biens en vente. À noter que ce n’est pas un site spécialisé dans l’immobilier !
  • Explorimmo évoque quant à lui plus de 750 000 annonces ;
  • Ouest-France Immobilier présente plus de 220 000 annonces dans le grand ouest.

Il va sans dire mais ça va mieux en le disant, les doublons entre les sites sont nombreux. Ces doublons sont encore plus nombreux si l’on tient compte du fait qu’un même bien peut être présenté par plusieurs agences à des prix parfois différents (c’est mal mais ce n’est pas le sujet de l’article).

strategie numerique en immobilierLe secteur immobilier est bien sûr très concurrentiel si bien que l’achat de mots clés dans Google est passé dans les mœurs. C’est un mal nécessaire pour attirer les visiteurs des moteurs de recherche vers les annonces.

À droite, à titre d’exemple, le nombre de requêtes sur Google avec les mots clefs suivants : appartement, immobilier pour 5 villes françaises.

Au delà de ces moyens qui sont traditionnels pour ne pas dire incontournables, il est nécessaire pour les agents immobiliers de se démarquer  de ses concurrents en utilisant des moyens innovants.

Il faut que ces nouveaux moyens à utiliser soient souples et faciles à mettre en œuvre, en créant si possible des synergies avec les moyens déjà existants.

Voici les différentes étapes de la stratégie à suivre pour réussir cet objectif.

L’étape préliminaire consiste à sélectionner les supports pertinents, comme c’est le cas pour un restaurant. Tous les réseaux sociaux ne sont pas intéressants à utiliser pour atteindre l’objectif visé.

Pour chacun des supports proposés, je vais exposer l’intérêt de l’utiliser.

Une page Google My Business

google-my-businessC’est la brique minimale à mettre en place. Cette page Google My Business permet d’informer les futurs clients des informations minimum à connaître sur vous :

  • description de votre agence et son positionnement tant géographique que sur le type de biens proposés : biens d’exceptions… ;
  • coordonnées et plan d’accès ;
  • horaires de votre agence ;
  • lien vers le site de l’agence ;

Cette page est probablement la première que les clients d’une agence verront s’ils font une recherche de maison ou d’appartement via Google.

N’oubliez pas que vos clients pourront y laisser des commentaires, comme sur TripAdvisor.

Au delà de cette page minimale, il est important d’avoir un support vous permettant de communiquer sur un support à votre image et donner plus d’informations pertinentes. C’est à cela que sert un blog.

Un blog au nom de votreagence

Un site reprenant les annonces des biens que vous proposez à la vente ou à la location par est nécessaire mais n’est pas suffisant.

Une brève revue de liens sur les moteurs de recherche permet de voir qu’il n’y a pas pléthore de blogs traitant du sujet vu par un agent immobilier. Les premiers résultats ne sont d’ailleurs pas flatteurs pour la profession !

L’actualité de l’immobilier est pourtant riche et permet d’alimenter facilement un blog dédié à l’immobilier. Parmi les sujets à traiter :

  • le marché immobilier local vu par un professionnel et non pas par une enquête annuelle de L’Express, du Nouvel Obs ;
  • l’évolution des taux d’intérêts des crédits immobiliers ;
  • l’évolution de la réglementation : l’actualité ne manque pas !
  • des conseils tant pour les vendeurs que pour les acheteurs : vous savez, ces conseils que vous ne cessez de donner à chaque client qu’il soit vendeur, acheteur, locataire… ;
  • des témoignages de clients satisfaits : ce serait dommage de s’en passer !

Apportez de la valeur ajoutée à vos clients via votre blog.

Le blog pourra également être alimenté par les flux des réseaux sociaux : Instagram et Twitter. Quant au cœur du blog, WordPress, Dotclear sont des logiciels libres faciles à paramétrer.

Il ne faut bien sûr pas oublier d’enregistrer le nom de domaine de l’agence, si possible en .com et en .fr. Des liens entre blog et site sont bien sûr nécessaires.

Au delà du blog, il faut recourir aux réseaux sociaux avec, si possible, un compte au nom de votre agence sur les différents réseaux pertinents.

Un compte Instagram

instagram-immobilierPourquoi un agent immobilier devrait-il créer un compte Instagram  pour son agence immobilière ?

Parce que c’est un réseau fondé sur l’image et qu’une image vaut 1000 mots. On peut également imaginer qu’au lieu de ne prendre que des photos, vous fassiez une courte vidéo présentant le bien qu’il va vendre ou louer.

On peut également imaginer faire du storytelling sur la vie de l’agence immobilière pour humaniser la relation avec les clients, gros point faible de la profession.

Bonne nouvelle ! Le travail de prise de photos est déjà fait ! Mettre en ligne ce travail sur Instagram ne prend que quelques instants.

Seul impératif : prendre de belles photos qui donnent envie de visiter le bien proposé. Cet impératif concerne, bien sûr, toutes les photos à diffuser quelque soit le support.

N’oubliez pas de compléter la brève description du bien avec les #pertinents dont celui de votre agence.

Un compte Instagram permet également de voir le travail de l’agence au fil du temps. Indiquer a posteriori qu’un bien a été vendu est évidemment possible.

Instagram est un réseau qui semble, pour l’instant, être assez peu utilisé par les agents immobiliers dans le cadre de leur activité. C’est dommage quand on voit l’histoire de 3 agents qui ont eu un succès fulgurant sur Instagram.

Des places sont à prendre !

Un compte Twitter

Ce compte Twitter permet de communiquer sur l’actualité de votre agence : la mise en ligne des nouvelles ventes et locations, la vie de l’agence…

Ce compte Twitter doit bien sûr être alimenté par les photographies diffusées sur le compte Instagram de l’agence : il est très simple de diffuser le flux des photos Instagram sur un fil Twitter.

Pourquoi ne pas permettre à vos followers de solliciter directement la visite d’un bien ?

Comme pour Instagram, le recours à Twitter pour la diffusion d’annonces immobilières ne semble pas être utilisé à la hauteur de son potentiel.

Une page Facebook

facebook-agence-immobiliereCette page Facebook permet de créer et d’interagir avec la communauté de vos clients.

Il est possible d’alimenter cette page avec les flux Instagram et Twitter. Il ne faut pas oublier de répondre aux sollicitations des clients ou des futurs clients en quête d’informations.

Cette page peut également permettre de créer des synergies avec des entreprises d’un même écosystème : anciens clients satisfaits, partenaires…

On peut aussi imaginer que cette page serve de support pour la recherche de nouveaux mandats.

Pour commencer, invitez vos amis à liker votre page et faites-en la promotion dans votre établissement et sur vos différents supports numériques mais également physiques : vitrine, flyers…

Combien de temps consacrer à cette stratégie numérique ?

temps
©torange.biz

Bien sûr la mise en place et le paramétrage des différents supports prend du temps. Il est donc opportun de laisser cette tâche à un professionnel !

En revanche, la gestion quotidienne des différents supports ne prends que quelques instants par jour :

  • les photos prises par un smartphone peuvent être mises en ligne sur Instagram. Instagram permet le partage d’une telle photo sur Facebook, Twitter. Le plus long est de choisir les bons # et éventuellement d’identifier des personnes, un client par exemple. Une routine peut être mise en place faciliter le travail d’alimentation des différents réseaux.
  • La mise en ligne d’un article de blog sur une actualité locale prend quelques secondes. Par exemple WordPress possède une application pour smartphone qui facilite grandement la mise en ligne de ce type d’informations.

La gestion au quotidien sera d’autant plus facile que la stratégie est décrite dans un document unique décrivant pour chaque support ce qu’il faut mettre en ligne et quand.

Vous avez des commentaires ou des questions sur la mise en oeuvre d’une telle stratégie pour votre agence ? Parlons-en !