Les 3 conditions pour mettre en oeuvre le Design thinking

Le Design thinking est une démarche qui vise à faciliter l’innovation au sein des entreprises et des organisations. Cette démarche en 5 étapes requiert des conditions pour assurer son succès. Ces conditions de succès du Design thinking sont au nombre de trois. Petit tour d’horizon :

1. L’engagement du dirigeant

L’engagement du dirigeant d’entreprise est un impératif dans une telle stratégie : cet engagement doit être total. Pourquoi ? Simplement parce que l’innovation qu’induit le Design thinking peut occasionner des ruptures dans les habitudes de l’organisation. Cela remet en cause un ordre établi et le confort de beaucoup. Si le dirigeant ne soutient pas totalement la démarche d’innovation, elle peut donc être un échec.
Le dirigeant doit également autoriser au sein de son organisation un certain flottement, des zones d’incertitude et surtout le droit de se tromper et d’échouer. À défaut, la démarche d’innovation est vaine : l’innovation repose en grande partie sur les imperfections présentes dans les entreprises. L’innovation bouscule les habitudes des équipes et peut-être perçue comme une menace pour les salariés et l’éco-système de l’entreprise. Il est donc assez logique que ceux qui apportent le changement soient vus comme une menace et que des résistances se créent.
Le dirigeant doit donc promouvoir une culture d’entreprise encourageant la créativité et laisser une certaine liberté à ses salariés de faire comme ils le souhaitent. Le dirigeant doit se comporter davantage comme un mentor que comme un surveillant.

2. De l’encadrement

Les conditions pour mettre en oeuvre le design thinkingL’innovation et la créativité sont vues comme des disciplines nécessitant de se soustraire à toute forme de limite ou de processus. Rien n’est plus faux. Une discipline est nécessaire pour tirer le meilleur possible de la créativité.
Il faut donc mettre en place un processus pour exploiter les idées et inspiration des équipes. C’est le rôle du Design thinking de donner non pas un cadre strict mais une démarche cohérente. Cette démarche permet dès lors d’exploiter la créativité des équipes présentes dans l’entreprise et dans son éco-système. L’une des étapes du Design thinking est de prototyper et une autre est de tester une solution pour résoudre le problème posé. Sans cadrer les choses, il y a bien peu de change d’aboutir à un résultat tangible : modifier ou lancer un nouveau produit, par exemple.

3. Du courage

Cette condition est nécessaire pour faire face aux difficultés qui ne manqueront pas de se dresser dans la gestion des projets. Le courage est nécessaire pour passer outre les refus que ne manqueront pas d’opposer tantôt les salariés, tantôt les partenaires de l’entreprise qui se sentiront menacés par l’innovation.

“Courage is what it takes to stand up and speak; courage is also what it takes to sit down and listen.” – Richard Branson, The Virgin Way: Everything I Know About Leadership

[poll id= »2″]

1 commentaire sur « Les 3 conditions pour mettre en oeuvre le Design thinking »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *