Quand devez-vous arrêter un projet innovant ?

Quand laisser tomber un projet innovant ?L’histoire fausse notre mémoire. En effet, nous avons tous tendance à ne retenir que les succès. Pourtant de nombreux projets ont échoués mais on les oublie au fur et à mesure.

Se pose alors une question importante : quand devez-vous arrêter un projet qui semble pourtant prometteur ?
Vous rappelez-vous de l’Apple Newton ? C’était un assistant personnel numérique qu’avait lancé Apple en 1993 et qu’elle a abandonné cinq ans après. Ce projet avait été lancer en 1987 avec l’objectif de travailler sur une version portable du Macintosh : une sorte d’ordinateur tablette.
La description de l’Apple Newton ressemble furieusement à l’iPhone tel qu’on le connaît aujourd’hui et qui connaît un grand succès depuis 2007.

Comment reconnaître un projet sur la mauvaise pente ?

Quatre éléments permettent de juger de l’intérêt de continuer ou non un projet.

Le comportement de l’équipe en charge du projet

Normalement un projet innovant doit motiver l’équipe qui est en charge. En d’autres termes, l’équipe en charge du projet doit être très productive et heureuse quand elle travaille dessus.

Si votre équipe est de moins en moins productive, c’est un signe que votre projet est sur la mauvaise pente. Pour relancer l’équipe en charge du projet, vous pouvez organiser des réunions individuelles avec chacun des membres de cette équipe pour voir ce qui ne va pas. Autant, un burnout ne concerne qu’un seul individu, autant le désintérêt concerne l’ensemble d’une équipe et cela doit être un signal d’alarme pour vous.
Il est heureusement parfois possible de relancer la machine et de faire que le projet reparte. Ce sera le cas si vous trouvez un moyen de relancer l’intérêt de l’équipe pour le projet.

L’absence de repères montrant l’avancée du projet

Il faut mesurer l'avancement d'un projet innovantIl est important que pour chaque projet, il y ait des objectifs montrant la progression de celui-ci. Il existe une multitude de repères permettant de mesurer l’avancée du projet : le nombre d’utilisateurs, le nombre de ventes, les retours positifs de testeurs… On peut même imaginer créer ces repères en cours de projet et dédiés à celui-ci.
Si vous êtes optez pour vos propres jalons de progression, soyez honnête avec vous-même. Il ne s’agit pas de vous leurrer avec des chiffres positifs mais qui, au final,  ne veulent rien dire. Vous pouvez également modifier les objectifs vous servant à mesurer l’avancée du projet. Il s’agit en effet de trouver les éléments les plus pertinents.

Vos futurs clients ne sont pas impressionnés

Même si pour lancer un projet vous avez besoin de l’avis des actionnaires ou des managers, ceux dont l’avis importe sont les clients.
Vous devez, comme vous le propose la démarche Design thinking rechercher l’avis des futurs utilisateurs de votre produit ou service. Paradoxalement ce sont les avis négatifs les plus tranché qui sont les plus intéressant à exploiter pour améliorer votre prototype.

L’absence de soutien dans l’entreprise

Si le projet est sur la mauvaise pente, il est important qu’un dirigeant puisse l’arrêter en quelques minutes.
Dix minutes doivent suffire pour trancher la question de la continuité d’un projet. Ce questionnement peut être l’occasion de réévaluer la pertinence du projet, et de lever les éventuels doutes planant au-dessus.

Cela peut être conte-intuitif, mais à cette étape, il ne faut pas défendre son projet. Il faut se contenter d’avoir une attitude passive et d’écouter et comprendre l’enjeu du projet et le point de vue du dirigeant qui voit normalement avec plus d’acuité les questions financières.

Une fois que vous aurez compris son point de vue, il sera temps de discuter de l’avenir du projet. En fonction de la pertinence du point de vue du dirigeant, il se pourrait même que vous deviez tuer le projet avant même d’en discuter le futur.
N’oubliez pas que, même si ce projet ne veut pas eu jusqu’au bout, cela ne veut pas dire que le prochain subira le même sort. Pensez à l’Apple Newton abandonné en 1998 et à l’apparition de l’iPhone en 2007.

Parfois un projet innovant ne fonctionne pas parce qu’on est trop en avance !

Avez-vous des exemples de projets lancés trop tôt ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *