RGPD : trois arguments pour convaincre vos dirigeants

RGPD : quatre lettres qui sonnent comme un épouvantail pour beaucoup d’entreprises. La date couperet arrive bientôt. Cette nouvelle réglementation est vue le plus souvent uniquement comme source d’une nouvelle obligation. C’est dommage.

On peut y voir une formidable source d’amélioration des pratiques internes. Cette amélioration concerne votre gouvernance interne, la confiance que vous accordent vos clients. C’est aussi l’occasion de vous poser la question de la valorisation de vos données qu’elles soient personnelles ou non.

Gouvernance interne et gestion des données

les arguments pour convaincre à propos du RGPDLe RGPD est l’occasion de revoir votre gouvernance interne et la manière dont sont gérées les données de l’entreprise.

Certains, ont tendance à vouloir d’abord le verre à moitié vide, d’autres à le voir à moitié plein. Les nouvelles contraintes qui seront imposées à compter de 2018 à toutes les entreprises peuvent être vues comme une opportunité pour elles pour gérer au mieux leur transformation numérique.

Les obligations nées du RGPD imposent de mettre à plat la gestion de l’ensemble des données de l’entreprise. Au premier rang de ces données on trouve bien sûr les données personnelles. Tous les services de l’entreprise sont touchés, chacun gérant un ensemble de données personnelles.

La direction des ressources humaines gère les salariés et à ce titre gère des données sensibles. La direction financière gère également des données personnelles, par exemple, les coordonnées des prestataires de l’entreprise. [Lire la suite]